• Le tour du Mont Pourri

    Le tour du Pourri, un tour digne de Séb Escande, notre guide hivernal ! D'ailleurs il en avait soufflé l'idée à Amel...

    J1 : La Gurraz - Mont Turia - Refuge de Turia

    Le tour du Mont PourriDépart de la "Gur" comme on dit en patois local, direction le refuge de Turia. On commence par presque 500m de portage, il est 7h15 et on a déjà chaud, ça promet ! Après avoir déposé nos affaires, on part se faire la face nord de Turia. Après un pic-nique à mi-pente (interdiction de rater l'heure du pic-nique!), on atteint la crête. 5.1 qui disent... mouaif... on n'a même pas hésité au 1er virage... En tout cas, les yihaa sont de sortis dans le début de la descente... Au refuge, certains parlent d’un réveil à 3h30 pour le lendemain, on a peur d’avoir mal entendu… « et vous, vous vous levez à quelle heure ? » on se regarde… « bein réveil à 7h, départ à 8h, grasse mat’ quoi ! ».



    J2 : Refuge de Turia - Col des Roches - Mont Pourri - Refuge du Mont Pourri

    Debout là d'dans, direction le Mont Pourri par le col des Roches, avec vue sur le Mont blanc SVP! Les gens devant nous prennent par le grand col parce que c’est tracé, mais on prend direct à gauche parce qu'on a Pauline la machine qui nous fait la trace. Ensuite on rejoint la trace de montée sous les séracs su col des Roches. Petite désescalade, puis dernière montée jusqu'au summit. Yihaa ! La vue est géniale: on domine tous les massifs alentours, le Mont Blanc nous nargue… Pic-nique là-haut (cette fois, on est dans le timing, ouf) puis redescente pas trop mal au début, puis croûtée: adieu la belle godille, vive les virages en traversée ! Enfin, on retrouve de la moquette de printemps… Au refuge, on nous dit que la traversée du lendemain ne se fait plus. Hier, d’autres gens nous ont dit avoir pris un but il y a quelques années… bref pas de bon présage… on verra inch’allah. L’aprèm passe vite entre étirements, sieste, parties de Uno enflammées aux règles qui changent en cours de route…

    Le tour du Mont PourriLe tour du Mont Pourri

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    J3 : Refuge du Mont Pourri - Glacier des Platières - Traversée arête de la Sâche - La Gurraz
     
    Avec Pauline, on a trouvé que ce 3ème jour était bien Escandien !! Les conditions pour signer une journée Escandienne ? Prenez un itinéraire très peu parcouru, que même les gens vous déconseillent, ajouter un peu de bidouillage, du brouillard, du vent où tu te cramponnes à ton piolet sur l'arête, et une descente sur glacier crevassé à vue en plein brouillard...
    Le tour du Mont PourriLe tour du Mont Pourri

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    On part juste au lever du jour, avec dans la poche des plans de secours, plan A, B, C... bref l'enseignement « à la Seb ». On n’a même pas tant bartassé que ça avant de monter dans la combe !! Bon par contre, arrivés au "passage clé", il faut bien se rendre à l'évidence: y'a bien de la glace pour accéder au glacier, une petite longueur d'au moins 20m ! Pas grave, on envoie Simon qui prend les crampons de Pauline, je lui prête un 2ème piolet, puis il nous mouline chacun notre tour un 2ème piolet pour le crux, du bricolage Escandien ! C'est pas encore fini: sur l'arête gros brouillard et un vent de malade quand on est du mauvais côté, enfin au moins sur une arête on devrait pas se perdre! 2 petits ressauts de rocher (j'ai d'ailleurs la bonne idée de laisser mon piolet en bas de l'un d'eux, bien joué Amel) et hop... enfin... on arrive aux balais/sommet !! Descente en suivant les traces de montée et en essayant de ne pas se perdre (visibilité 10m)... mais où es-tu Séb ?

    3 jours, 3 sommets, du ski, de l'alpi, et un grand smile ;-)

    Le tour du Mont Pourri


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :