• 30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    Depuis quelques années, suite à l'abondance des cadeaux de Noel, j'ai choisi d'offrir au maximum des "moments" ou des "expériences". Dans cette même démarche, pour fêter mes 30 ans, mes proches ont marqué le coup: ce sera les Grandes Jorasses!

     

     

    Il est fin Août, la neige a enfin montré son nez! On hésite un peu avec l'Inominata mais il manque un jour de transformation et puis il y a eu du vent. Finalement il a pas tant neigé et on reste sur une course de type "rocher". 

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    C'est parti pour l'arête Tronchey, côté italien, après une montée au bivouac Jacchia. 

    Dans la montée, Helias me donne des idées de raid en étoile dans cette vallée de Plampincieux depuis le refuge Walter Bonatti. En plus j'aime bien moi ce grand Bonhomme de l'alpinisme et sa vision des choses (cf un échange avec Ueli Steck dans speed, édition Guérin, lu récemment).

    On sort la corde sur une longueur pour la montée au bivouac depuis Pra Sec, on cherche un peu l'itinéraire. 

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    Le lendemain, départ à 4H30, on a pris notre temps cette fois ci pour ne pas trop grimper dans le noir. La pleine lune est derrière la montagne, ça ne va pas nous aider. 

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est parti pour une longue journée, avec une escalade variée, nécessitant de s'adapter constamment...et ça c'est un peu (voir très) fatiguant! L'itinéraire se fait d'abord en grimpant sur l'aiguille de Tronchey puis sur l'arête dessinée de 3 tours puis en passant en face est pour partager l'itinéraire avec la voie Gervasutti. 

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    La première tour se contourne en ouest par une cheminée, la seconde se rejoint après une traversée délicate en mixte, après un peu de grimpe, on rejoint le pied de la troisième tour. De la on traverse au pied de celle ci après un pas "morpho physique" puis sur des dalles avec des petits gradins pour les pieds. C'est un peu mouillé mais c'est normal, il est tant de mettre les crampons pour prendre pied et grimper dans la neige. On traverse puis on passe en mode goulotte. La neige est pas idéale, le rocher instable pour protéger. On perd un peu de temps dans cette partie. On finit sur une belle arête en mixte aérienne pour rejoindre le sommet! 

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    Deux ou trois passages marquant:

    - le moment de solitude et de colère lorsque je fais tomber mon piolet au début de la voie.

    - Le passage "morpho"dans une cheminée qui me coute un steak saignant lorsque je zippe accrochée à une prise! 

    - un friend bloqué... mais sauvé! bataille de 15 minutes physiques!

    - la fatigue! arrivée à 16h au sommet... mais je vous ai pas encore parlé de la descente! 

    - le lever du soleil féerique

     30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos! 30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

     

     

     

     

     

     

     

    La descente!!!! ... une nouvelle course depuis le sommet! Je comprends bien l'envie de décoller en parapente de la haut. Comment dire... c'est long. De toutes façons, ça souffle beaucoup trop, ça aurait été un stress supplémentaire et puis le vol est interdit côté Italien du Mont Blanc cet été. 

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

     

     

     

     

     

     

     

     

    On fait un choix de descente! En effet il y a un passage clef sous un sérac. Voilà un lien vers un article pour comprendre l'enjeu et la longueur de la descente. 

    http://www.guides-grandmassif.com/avalanche_grandes_jorasses/

    La descente c'est la désescalade de la voie normale de la pointe Walker, puis la traversée sous LE sérac (on serre pas les fesses... on se dépêche) jusqu'à un rognon à désescalader AUssI! Il y a 2 rappels, on passe une rimaye, on traverse le glacier bien "chamboulé" (ou c'est moi!) jusqu'au Reposoir!!! heu reposoir ahaha...! enfin si! c'est réellement un moment un peu moins technique ... que la suite. Les rappels ont été réequipés à 20 mètres mais ça pourrait se désesclader. 

    On prend pied sur la dernière portion de glacier à la nuit tombante. Il y a une trace visible discrètement à la frontale. Une bonne école de glace et de neige pour moi qui ai des progrès à faire! Je me souviens d'un pont de neige pas sympathique du tout! fin, descendant, de quelques mètres. J'ai besoin de retrouver un terrain moins technique, c'est la fatigue mentale qui est difficile. 

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

     

     

     

     

     

     

     

     

    On arrive au refuge de Boccalate par des câbles en ligne de vie. On a prévu de descendre ce soir en vallée. On fait une pause clope pour Helias, "chaussettes" sèches" pour moi. Le refuge est en rénovation et fermé de toutes façons. Hélias m'annonce des échelles... ça me stresse un peu parce que j'aime pas trop ça, ces passages un peu techniques alors que tu as relâché la pression. En fait il n'y en a pas mais ça chemine dans des dalles. Je suis plus très rapide mais prudente... J'ai les quadriceps qui cris "bravo! ça suffit maintenant".

    Je savoure le retour sur un chemin à vache beaucoup trop bas à mon gout! Il n'y a plus qu'à descendre, à marcher 3km sur la route et à s'effondrer dans le camion! Il est 1H30. Demain après un passage sur les stands de l'UTMB petzl, cébé et lyofood (bref les copains), je bosse à 14h à Grenoble.  

    30 ans, l'arête Tronchey aux Grandes JOjos!

    Une bonne préparation pour l'expédition avec les filles. Emilie du groupe a fait le pillier du brouillard dans le même style. Vamos! 

    Mille mercis à Helias, à mes parents de me laisser monter la haut, à mon pilou d'avoir eu cette idée de cadeau et à mes frères et soeurs de m'encourager! 

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :